Gestion du stress en période de COVID-19: comment éviter le stress et l’alimentation émotionnelle

iStock-646731204.jpg




Gestion du stress en période de COVID-19: 5 conseils pour éviter le stress et l'alimentation émotionnelle

Gestion du stress en période de COVID-19: 5 conseils pour éviter le stress et l’alimentation émotionnelle | Crédit photo: iStock Images

Points saillants

  • Alors que nous adoptons la «nouvelle normalité» que la pandémie de COVID-19 nous a apportée, le stress et son omniprésence deviennent également de plus en plus normaux dans nos vies.
  • Le stress apporte avec lui le bagage du stress ou de l’alimentation émotionnelle, qui peut avoir des effets néfastes graves sur la santé
  • Pour nous empêcher de manger du stress, nous devons comprendre la cause profonde de la raison pour laquelle cela se produit et ce que nous pouvons faire pour y remédier.

New Delhi: Le stress est malheureusement devenu synonyme de nos vies et a une omniprésence dans toutes les activités que nous faisons. Alors que nous vivons à une époque incertaine de COVID-19, les sources de stress semblent seulement avoir augmenté, et beaucoup d’entre nous ont du mal à trouver des moyens d’y faire face. Il y a une mince ligne entre se traiter avec des «aliments réconfortants» et «manger avec stress», et beaucoup d’entre nous semblent le traverser tous les jours. Cependant, le problème ne s’arrête pas là – il finit par devenir un cycle de manger malsain en raison du stress, puis de se battre contre les répercussions que cela aura sur notre corps, notre poids et notre santé globale.

Avec les normes de distanciation sociale et les directives de rester à la maison pour freiner la propagation du coronavirus, de nombreuses façons de soulager le stress comme l’exercice au gymnase, ou de se promener dans le parc ou de passer du temps avec la famille et les amis sont maintenant hors de la table. Le stress et l’alimentation émotionnelle sont donc de plus en plus courants. Nous savons tous que cela doit cesser – mais comment y arriver?

La science derrière le stress

L’une des choses les plus importantes pour vous empêcher de manger du stress est d’en comprendre la cause profonde. Pourquoi est-ce que lorsque nous sommes stressés, nous avons tendance à choisir une assiette de frites chargées en calories, au lieu de la pomme qui est censée éloigner le médecin? La science a la réponse.

Diverses études ont été menées sur les raisons pour lesquelles nous avons tendance à choisir des options alimentaires malsaines mais savoureuses, lorsque ou après nous sommes soumis au stress. Il a été constaté que le cerveau fonctionne sur un «système de récompense». Lorsque nous sommes stressés, nous voulons nous sentir mieux et avons donc tendance à choisir la «récompense à court terme» sous la forme d’une nourriture malsaine mais savoureuse, qui est susceptible de nous faire nous sentir mieux instantanément.

Une autre étude a révélé que le stress peut, en fait, affecter nos capacités de prise de décision. Les scans de sujets de Brian dans une étude montrent qu’après avoir été soumis à un stress, les zones du cerveau liées aux sentiments de plaisir, de satisfaction, de récompense, etc. sont amplifiées, tandis que celles liées à la prise de décision logique sont diminuées, ce qui provoque un déséquilibre dans les circuits cérébraux.

Le stress et l’alimentation émotionnelle ne se limitent pas à la volonté, à la maîtrise de soi

Lorsque nous comprenons les causes profondes, il devient plus clair pourquoi des conseils comme la maîtrise de soi, ou plus, la puissance ne fonctionnent pas en ce qui concerne le stress alimentaire. Nous avons tendance à manger malsain lorsqu’ils sont stressés parce que notre cerveau l’a conçu comme un système de récompense. Par conséquent, pour briser l’habitude du stress ou de l’alimentation émotionnelle, il faut certainement de meilleures idées.

Conseils pour gérer le stress et l’alimentation émotionnelle

Ne gardez pas la camelote autour – La malbouffe et les aliments malsains sont souvent hors de vue et hors de l’esprit. Par conséquent, assurez-vous de ne pas garder d’aliments malsains autour de vous, car vous les trouverez certainement lorsque vous serez stressé. Si vous le devez, gardez des alternatives plus saines. Par exemple, au lieu du chocolat au lait sucré, optez plutôt pour une barre de chocolat noir à conserver dans votre réfrigérateur.

Faites attention à vos envies – Comme expliqué ci-dessus, manger de la nourriture savoureuse est un moyen de récompenser votre corps et votre esprit après le stress qu’il a traversé. Vous pourriez avoir envie de quelque chose de sucré ou de votre plat réconfortant préféré après avoir été stressé. Dans un tel scénario, vous devez répondre à vos envies avant qu’elles ne vous maîtrisent. Si vous avez envie d’un cookie, vous pouvez tout aussi bien en avoir un, puis faire un choix conscient de ne plus manger. Si vous vous empêchez d’avoir ce dont vous avez envie, votre esprit restera concentré sur cela, et vous êtes plus susceptible de finir le paquet de cookies à la place lorsque vous finirez par céder.

Essayez des mécanismes d’adaptation plus sains – La gestion du stress consiste beaucoup à entraîner votre esprit, et si vous pouvez trouver le même bonheur ou le même confort dans d’autres activités ou choses, au lieu de la nourriture, vous pourrez peut-être mieux gérer le stress en mangeant. L’exercice est l’une de ces activités qui aide à stimuler la production d’endorphines, connue sous le nom d ‘«hormone heureuse». Vous pouvez également essayer d’organiser ou de nettoyer, ce qui fonctionne comme un anti-stress pour beaucoup, et le sentiment d’accomplissement aide à répondre au «système de récompense» de votre cerveau.

Changez votre perception du stress – Les chercheurs croient que les résultats de diverses études ont montré que les personnes consciemment conscientes du stress auquel elles étaient confrontées semblaient être en mesure de mieux le gérer. Une façon serait de changer votre perception du stress. Au lieu de vous concentrer sur la recherche d’un équilibre dans les prochaines minutes, comprenez les répercussions des choix que vous faites, à long terme. Cela vous aidera à changer la façon dont vous gérez le stress, et vous pourrez peut-être vous empêcher de manger du stress.

Regardez ce que vous nourrissez votre cerveau – Il ne s’agit pas seulement de la nourriture que nous mangeons, mais aussi de ce que nous nourrissons notre cerveau. Assurez-vous de ne pas nourrir votre esprit de négativité, ce qui peut aggraver le stress et vous inciter à manger encore plus. Cependant, cela ne peut pas se produire du jour au lendemain. Former votre esprit est un processus qui commence par l’acceptation. Vous pouvez essayer des exercices de méditation et de pleine conscience pour entraîner vos pensées. Lire et regarder du contenu qui vous rend plus conscient de vos choix alimentaires peut également vous aider.

Avis de non-responsabilité: les conseils et suggestions mentionnés dans l’article sont fournis à titre informatif uniquement et ne doivent pas être interprétés comme des conseils médicaux professionnels. Consultez toujours votre médecin ou un professionnel de la santé si vous avez des questions spécifiques sur un problème médical.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *