Conseils pour arrêter de fumer: Encyclopédie médicale MedlinePlus

share_ency_1.jpg


La plupart des personnes qui ont arrêté de fumer ont échoué au moins une fois dans le passé. Essayez de ne pas considérer les tentatives précédentes de cesser de fumer comme des échecs. Considérez-les comme des expériences d’apprentissage.

Il est difficile d’arrêter de fumer ou d’utiliser du tabac sans fumée, mais n’importe qui peut le faire.

Sachez à quels symptômes vous attendre lorsque vous arrêtez de fumer. Ce sont des symptômes de sevrage. Les symptômes courants comprennent:

  • Une envie intense de nicotine
  • Anxiété, tension, agitation, frustration ou impatience
  • Difficulté de concentration
  • Somnolence ou difficulté à dormir
  • Maux de tête
  • Augmentation de l’appétit et gain de poids
  • Irritabilité ou dépression

La gravité de vos symptômes dépend de la durée pendant laquelle vous fumez. Le nombre de cigarettes que vous fumez chaque jour joue également un rôle.

VOUS ÊTES PRÊT À QUITTER?

Tout d’abord, fixez une date d’arrêt. C’est le jour où vous arrêterez complètement. Avant votre date d’arrêt, vous pouvez commencer à réduire votre consommation de cigarettes. N’oubliez pas qu’il n’y a pas de niveau sécuritaire de tabagisme.

Énumérez les raisons pour lesquelles vous souhaitez arrêter. Incluez les avantages à court et à long terme.

Identifiez les moments où vous êtes le plus susceptible de fumer. Par exemple, avez-vous tendance à fumer lorsque vous vous sentez stressé ou déprimé? Quand sortir le soir avec des amis? En buvant du café ou de l’alcool? Quand on s’ennuie? Tout en conduisant? Juste après un repas ou une relation sexuelle? Pendant une pause de travail? En regardant la télévision ou en jouant aux cartes? Lorsque vous êtes avec d’autres fumeurs?

Informez vos amis, votre famille et vos collègues de votre plan pour arrêter de fumer. Dites-leur votre date d’abandon. Cela peut être utile s’ils savent ce que vous vivez, surtout lorsque vous êtes grincheux.

Débarrassez-vous de toutes vos cigarettes juste avant la date d’arrêt. Nettoyez tout ce qui sent la fumée, comme les vêtements et les meubles.

FAIRE UN PLAN

Planifiez ce que vous ferez au lieu de fumer aux moments où vous êtes le plus susceptible de fumer.

Soyez aussi spécifique que possible. Par exemple, si dans le passé vous fumiez en buvant une tasse de café, buvez plutôt du thé. Le thé peut ne pas déclencher le désir de fumer. Ou, lorsque vous vous sentez stressé, promenez-vous au lieu de fumer une cigarette.

Débarrassez-vous des cigarettes dans la voiture. Mettez-y des bretzels à la place.

Trouvez des activités qui concentrent vos mains et votre esprit, mais assurez-vous qu’elles ne sont pas imposantes ou ne font pas grossir. Les jeux informatiques, le solitaire, le tricot, la couture et les mots croisés peuvent aider.

Si vous fumez normalement après avoir mangé, trouvez d’autres façons de terminer un repas. Mangez un fruit. Levez-vous et passez un coup de fil. Faites une promenade (une bonne distraction qui brûle également des calories).

CHANGEZ VOTRE STYLE DE VIE

Apportez d’autres changements à votre style de vie. Changez votre horaire quotidien et vos habitudes. Mangez à des moments différents ou prenez plusieurs petits repas au lieu de trois grands. Asseyez-vous dans une chaise différente ou même dans une pièce différente.

Répondez à vos habitudes orales par d’autres moyens. Mangez du céleri ou une autre collation hypocalorique. Mâchez de la gomme sans sucre. Sucez un bâton de cannelle. Faites semblant de fumer avec une paille.

Faites plus d’exercice. Faites des promenades ou faites du vélo. L’exercice aide à soulager l’envie de fumer.

FIXEZ-VOUS DES OBJECTIFS

Fixez-vous des objectifs à court terme et récompensez-vous lorsque vous les atteignez. Chaque jour, mettez l’argent que vous dépensez normalement en cigarettes dans un bocal. Plus tard, dépensez cet argent pour quelque chose que vous aimez.

Essayez de ne pas penser à tous les jours à venir pour éviter de fumer. Prenez-le un jour à la fois.

Une seule bouffée ou une seule cigarette rendra votre désir de cigarettes encore plus fort. Cependant, il est normal de faire des erreurs. Donc, même si vous avez une cigarette, vous n’avez pas besoin de prendre la suivante.

AUTRES CONSEILS

Inscrivez-vous à un programme de soutien pour arrêter de fumer. Les hôpitaux, les services de santé, les centres communautaires et les lieux de travail offrent souvent des programmes. Renseignez-vous sur l’auto-hypnose ou d’autres techniques.

Renseignez-vous auprès de votre fournisseur de soins de santé sur les médicaments qui peuvent vous aider à arrêter la nicotine et le tabac et vous empêcher de recommencer. Ceux-ci comprennent les patchs à la nicotine, la gomme, les pastilles et les sprays. Les médicaments sur ordonnance qui aident à réduire les envies de nicotine et d’autres symptômes de sevrage comprennent la varénicline (Chantix) et le bupropion (Zyban, Wellbutrin).

Arrêter de fumer

Le site Web de l’American Cancer Society, The Great American Smokeout, est une bonne ressource.

Le site Web smokefree.gov fournit également des informations et des ressources pour les fumeurs. Appeler le 1-800-QUIT-NOW (1-800-784-8669) ou le 1-877-44U-QUIT (1-877-448-7848) vous dirigera vers un programme de consultation téléphonique gratuit dans votre état.

Risques de tabagisme

Surtout, ne vous découragez pas si vous n’arrivez pas à arrêter de fumer la première fois. La dépendance à la nicotine est une habitude difficile à briser. Essayez quelque chose de différent la prochaine fois. Développez de nouvelles stratégies et réessayez. Pour de nombreuses personnes, il faut plusieurs tentatives pour finalement se débarrasser de cette habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *